Rechercher

Catégories

Pois fourrager d’hiver (variété selon arrivage)

Pois fourrager d’hiver (variété selon arrivage) Zoom

Pisum sativum L.

En savoir plus

6,45 €

Aucun point de fidélité pour ce produit car il y a déjà une promotion.


Les conseils et suggestions ne sont donnés qu à titre purement indicatifs et ne sauraient par conséquent, comporter une garantie de récolte.

-----------------------------------------------------------------------------------

POIS FOURRAGER D'HIVER - variété selon arrivage
Pisum sativum L.


Descriptif

Dose : 100 à 120 kg/ha.
PMG : 100 à 180 g. 

Capte l'azote de l'air et le libère dans le sol après broyage. 
Très bonne résistance au froid.
Bonne couverture du sol, excellent restructurant du sol grâce à son système racinaire intermédiraire. 
Bonne maitrise des adventices. 
Utilisation en mélange avec une céréale d’hiver telle que le seigle.
S’utilise également en fourrage.

Semis : septembre à fin octobre.
 
                           

Savoir-faire technique

Un engrais vert est une culture intermédiaire en agriculture.

Les engrais verts sont très utilisés car ils possèdent de nombreux avantages :

  • Stimulent l’activité biologique du sol après enfouissement.
  • Ils provoquent la prolifération des vers de terre et stimulent l’activité microbienne, favorisant la stabilité structurale du sol.
  • Remettent à disposition des éléments fertilisants en quantités importantes et sous des formes plus disponibles.
  • Permettent d’améliorer la structure du sol en profondeur grâce à leur chevelu racinaire ou leur racine pivotante
  • Limitent le lessivage des nitrates et l’érosion des sols, et seront d’autant plus efficace que le couvert sera bien développé avant les pluies d’automne.
  • Concurrencent les adventices grâce à leur croissance rapide ou la sécrétion de toxines empêchant leur germination.
  • Luttent contre certains ravageurs et maladies grâce à leur effet désinfectant.


Différentes familles d’engrais verts, leurs utilisations et actions

Les Légumineuses ou Fabacées ou Papillonacées
Elles captent l’azote de l’air et le mettent à disposition au niveau de leurs racines, sous forme de nodules.
Elles sont d’excellents précédents culturaux pour l’apport d’azote, de 50 à 100 kg/ha pour la culture suivante si la production de biomasse est suffisante. Il est conseillé de broyer et enfouir ces engrais verts.
Elles apportent de la matière organique riche en sucres.

Les Graminées ou Poacées
Les céréales développent un systèmes racinaire fasciculé dense qui se développe profondément et favorise la structure du sol.
Elles apportent du carbone après la montée en graines, élément également indispensable à la stimulation de la vie du sol.
L’enracinement profond permet de prélever les éléments en profondeur et de les restituer en surface après destruction.

Les Brassicacées ou Crucifères
La moutarde et le radis se caractérisent par leur richesse en soufre et une forte production de biomasse en peu de temps, apportant au sol une quantité importante de matière organique rapidement dégradable.
Ils sont également intéressants pour explorer la strate inférieure du sol grâce à leur racine pivotante.
Les résidus de crucifères en décomposition et les exsudats racinaires libèrent des composés soufrés à effet « fongicide », aidant à lutter contre le piétin échaudage et la fusariose.
Les crucifères ont l’aptitude d’extraire du potassium des minéraux silicatés du sol.
Elles sont également fortes consommatrices d’azote et sont utilisables en tant que pièges à nitrates, notamment dans les zones dites vulnérables.

Autres engrais verts
La phacélie, très mellifère, et le sarrasin ont une croissance très rapide et sont très utilisé pour lutter contre les adventices.
Le lin produit de jolies fleurs bleues qui s’ouvrent le matin. A croissance rapide, c’est une plante haute qui permet aux animaux de se repérer.


Conduite de la culture (rotation du prépa sol, semis, durée, entretien)

Préparation du sol : se réalise comme pour une culture classique, il faut donc le désherber et le nettoyer avant le semis. Vous pouvez ajouter, avant le semis, du fumier ou du compost bien mûr. Griffez la surface du sol pour pouvoir bien recouvrir les graines après le semis. Vous n’avez pas besoin de l’ameublir en profondeur, c’est le rôle de l’engrais vert.

Période de semis : il est préférable de semer immédiatement après la récolte de la culture précédente. Ainsi les mauvaises herbes n’auront pas le temps de germer et de se développer sur un terrain laissé nu. La plupart des engrais verts se sèment de fin février à début mai pour une destruction de juin à août, et de septembre à début novembre pour une destruction au printemps. Certains engrais verts, comme le sorgho, peuvent se semer en plein été. Le sorgho en cette période, aidant à lutter contre les nématodes.

Technique de semis : semez les graines à la volée avec un peu de sable, ou au semoir en essayant de bien les répartir sur toute la surface. Recouvrez ensuite si possible les graines d’une fine couche de terre et tassez le sol légèrement à l’aide d’un rouleau.

Irrigation : en condition sèche, arrosez si possible pour accélérer la levée. Sinon semez avant une pluie.



Destruction de l’engrais vert

La destruction des couverts végétaux s’envisage en entrée ou en sortie d’hiver selon les situations agronomiques. La date d’intervention va dépendre de la culture suivante, des espèces présentes dans le couvert et du type de sol. Il est préférable de l’incorporer au sol 15 à 20 jours avant la culture suivante. Le meilleur moment pour détruire un engrais vert est juste avant la floraison, lorsque les fleurs sont en boutons. C’est à ce moment-là que la plante est la plus «riche», et emmagasine le plus d’éléments bénéfiques.

La destruction de l’engrais vert peut se faire par roulage, broyage ou tonte. Vous pouvez choisir de l’enfouir ou de le laisser en surface pour réaliser un paillage. Ces différentes techniques ont bien sûr un impact sur la vitesse de dégradation du couvert et sur sa minéralisation. Le roulage a une faible demande énergétique, adaptée aux plantes ayant des tiges creuses (féverole). Le broyage, suivi d’un enfouissement avec un outil à dents ou à disques en surface à 25 centimètres, va permettre une décomposition plus rapide grâce aux micro-organismes de surface. 

 

 
-------------------------------------------------------------------------------
 
 
  • Disponibilité estimée: Ouvrez la fiche produit pour voir les dates de disponibilité
  • Semis Septembre Oui
  • Semis Octobre Oui

Donner votre avis

Donner votre avis

Toutes nos graines sont des semences 100% Bio.
Que suivant vos régions vous les appeliez grain, graine, semence ou semis, avec les graines de semences bio AGROSEMENS, semez la vie et la biodiversité.
Ainsi, vous ferez de vos champs des jardins de promesses et un jardin de vie.

Traductions

Panier  

Aucun produit

0,00 € Expédition
0,00 € Total

Les prix sont hors taxes TVA 10%

Panier Régler ma commande

Paiement securise

E-Catalogues

Catalogue papier gratuit réservé aux professionnels (Siret obligatoire)

Consultez le catalogue papier 2023

couverture

Vidéo France 4
On n'est plus des pigeons
Fait il toujours Bio



Les semences paysannes : retour à la nature